Savez-vous ce qu’est la Ringxiety ? il est possible que vous en souffriez


C’est un mal dont nous n’avons pas toujours conscience, mais qui contribue grandement à notre mal-être. Qu’est-ce que c’est en réalité ?

La ringxiety

La ringxiety est un mal qui découle souvent de l’addiction au téléphone. Mais il peut arriver qu’on en souffre sans être addictif. Dans tous les cas, si vous utilisez généralement votre smartphone comme moyen de communication, il est possible que vous en souffriez. Qu’est-ce que c’est et comment en venir à bout ?

La ringxiety, c’est quoi ?

Le terme « ringxiety » a été créé par le docteur David Laramie, doctorant à la California School of Professional Psychology. Il s’agit d’un néologisme formé avec la combinaison des mots « sonnerie » (ring) et « anxiété » (anxiety). La ringxiety est un phénomène psychologique où une personne ressent de l’anxiété, voire une obsession, liée à la possibilité de recevoir des appels téléphoniques ou des notifications. En d’autres termes, c’est une préoccupation constante et parfois exagérée à l’idée de manquer des appels ou des messages même lorsque le téléphone n’est pas en train de sonner ou vibrer. Elle pousse même à se jeter sur son téléphone à la moindre notification.

Quelles en sont les causes ?

Une dépendance ou une utilisation excessive du téléphone peut être à l’origine d’une ringxiety. Plus vous passez de temps sur votre téléphone, plus vous êtes susceptible de développer une anxiété liée aux notifications. Plus encore, si vous vous attendez constamment à recevoir des appels ou des messages, votre cerveau peut interpréter à tort d’autres stimuli comme des vibrations ou des sonneries de téléphone. Ces stimuli peuvent être des contractions musculaires, la pression des vêtements ou d’autres sensations. C’est ce que révèle une publication de septembre 2015 dans l’ « official Journal of the Pacific Rim College of Psychiatrists ».

Alere aux notifications

Il faut noter que certaines personnes entretiennent des liens sociaux presque exclusivement par le biais de leur téléphone portable. La « ringxiety » peut donc résulter du besoin de rester connecté.

Comment venir à bout de la ringxiety ?

La première étape pour surmonter la « ringxiety » est de reconnaître le problème. Réfléchissez à la fréquence à laquelle vous consultez vos notifications et à l’impact que cela a sur votre vie quotidienne. Rendez-vous ensuite dans les paramètres de votre smartphone et désactivez les notifications non essentielles. Cela réduira le nombre de stimuli qui déclenchent votre réflexe de vérification constante. Vous pouvez aussi désactiver les indicateurs visuels comme les badges qui montrent le nombre de notifications non lues sur les icônes des applications. Cela peut aider à réduire l’incitation à vérifier fréquemment. 

Au lieu de vérifier constamment vos notifications, définissez des moments spécifiques dans la journée pour le faire. Cela vous permet de rester informé sans être constamment distrait. Vous pouvez aussi garder votre téléphone hors de portée ou retourner l’écran vers le bas lorsque vous n’avez pas besoin de l’utiliser.

Pour aller plus loin, activez le mode « Ne pas déranger » sur votre téléphone, surtout lorsqu’il est temps de se concentrer sur des tâches importantes ou lors des repas. Cela permet d’éviter d’être constamment interrompu. Et si les notifications des réseaux sociaux sont votre principale source de « ringxiety », envisagez de réduire votre utilisation ou même de quitter certaines plateformes.

Si l’habitude de vérifier instantanément les notifications est profondément enracinée, essayez de vous éloigner progressivement. Augmentez petit à petit le temps entre chaque vérification pour réduire l’impact de l’habitude.

BuzzWebzine est un média indépendant. Soutiens-nous en nous ajoutant à tes favoris sur Google Actualités :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.