Meta a conçu une IA pour aider à vérifier les citations Wikipedia


Meta a conçu une IA pour aider à vérifier les citations Wikipedia, une solution qui pourrait se révéler utile bien au-delà de l’encyclopédie en ligne.

En 2020, la communauté Wikipedia se retrouvait engluée dans un scandale après avoir appris qu’une adolescente américaine avait écrit 27 000 articles dans une langue qu’elle ne parlait pas. Un rappel que l’encyclopédie en ligne si populaire n’est pas une source parfaite d’information. Parfois, certaines pages sont éditées à dessein, en pure mauvaise intention, mais des erreurs peuvent être introduites par des personnes de bonne volonté. Meta veut corriger cela avec une intelligence artificielle.

Meta a conçu une IA pour aider à vérifier les citations Wikipedia

C’est un problème que la Wikimedia Foundation a décidé de régler, en travaillant avec la société mère de Facebook, Meta. Pour ce faire, les deux entités ciblent les citations. Le souci avec les notes en bas de page sur Wikepedia, c’est qu’il y en a trop. Le site enregistre plus de 17 000 nouveaux articles par mois, de nombreuses citations sont incomplètes, manquantes ou inexactes.

Meta a conçu un modèle d’intelligence artificielle capable de scanner automatiquement les citations pour vérifier leur précision. Le système peut même suggérer des citations alternatives s’il trouve un passage trop peu sourcé. Lorsqu’un éditeur humain évalue une citation, il utilise le bon sens et l’expérience. Lorsqu’une intelligence artificielle fait le même travail, elle utilise un modèle de transformation de compréhension du langage naturel (NLU) pour tenter de comprendre les relations entre les mots et phrases du passage. La base de données Sphere de Meta, qui regroupe plus de 134 millions de pages web, agit comme base de connaissance pour le système. Le modèle est conçu pour trouver une même source pour vérifier chaque affirmation.

Une solution qui pourrait se révéler utile bien au-delà de l’encyclopédie en ligne

Pour illustrer les capacités de son intelligence artificielle, Meta a donné un exemple de citation incomplète. L’algorithme a pu trouver une citation plus intéressante qui ne fait pourtant pas mention du mot principal, mais qui est bien plus pertinent grâce à ses facultés de compréhension du langage naturel. L’outil pourrait un jour aider Facebook à gérer son problème de fausse information : “Nous espérons que notre travail peut être utilisé pour aider aux efforts de fact-checking et améliorer la confiance générale envers les sites d’information en ligne”, déclaraient les créateurs de cette intelligence artificielle. Meta, de son côté, veut proposer une plate-forme que les contributeurs de Wikipedia peuvent utiliser pour vérifier et corriger les notes en bas de page.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.