Ghana et Nigeria se neutralisent en barrage aller



Publié le :

Les équipes du Ghana et du Nigeria ont fait match nul 0-0 en dernier tour aller des qualifications africaines pour la Coupe du monde 2022, ce 25 mars à Kumasi. Un résultat qui avantage les Nigérians pour le match retour prévu le 29 mars à Abuja.

Les spectateurs du Baba Yara Stadium de Kumasi ne demandaient qu’à exploser de joie. À la place, ils ont assisté à un match nul entre le Ghana et le Nigeria. Peut-être pas dans tous les sens du terme. Mais ce derby ouest-africain, entre deux ténors du foot africain, n’a pas tenu ses promesses, ce 25 mars.

Il faut en effet attendre la 33e minute et un superbe contrôle du prodige ghanéen Felix Afena, qui remise vers Abdul Fatawu Issahaku, pour voir ce dernier expédier une demi-volée spectaculaire. Mais le portier nigérian Francis Uzoho veille.

Les Super Eagles, eux, misent avant tout sur des contre-attaques et la vitesse de joueurs comme l’attaquant Victor Osimhen et l’ailier Moses Simon. Un Osimhen qui réalise une reprise en déséquilibre mais trop molle (37e), tandis que Simon teste les réflexes du gardien des Black Stars, Joe Wollacott (55e).

Un penalty annulé

Uzoho et Wollacott qui sont finalement les grands acteurs de cette soirée. Eux et l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR). Car à la 77e minute, suite à un recours à la VAR, l’arbitre principal Redouane Jiyed annule un penalty qu’il avait accordé aux Nigérians, pour une main d’Iddrisu Baba dans la surface.

Les supporters ghanéens peuvent souffler : leurs préférés restent dans le coup pour une qualification à la prochaine Coupe du monde de football (21 novembre-18 décembre 2022 au Qatar). Mais la sélection nigériane partira avec un petit avantage, le 29 mars à Abuja.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.