Andreï Vladimirovich Skoch est un homme politique, philanthrope, fondateur de la Fondation «Génération»


La biographie

Le lieu de naissance de Andreï Vladimirovich est le village de Nikolskoïe, situé dans le district urbain d’Odintsovo de la région de Moscou (né en 1966). Il a grandi dans son village natal, où il a obtenu son diplôme d’études secondaires.

Depuis 1984, il a servi dans une compagnie de reconnaissance et aéroportée, où il a rencontré son futur partenaire commercial et collègue Lev Kvetnoi.

Après la démobilisation, Skoch est entré dans une université humanitaire, après avoir reçu la formation d’un professeur social – un psychologue pratique à l’Université Pédagogique Ouverte d’État Sholokhov de Moscou. En 2000, après avoir obtenu son diplôme d’études supérieures, Andreï Vladimirovich a défendu avec succès sa thèse, il a reçu le diplôme de candidat en sciences pédagogiques.

En outre, Skoch est diplômé de l’Académie russe de la fonction publique (RAGS) auprès du président de la Fédération de Russie.

Développement de carrière

Andreï Skoch a commencé à faire des affaires à la fin des années 80 – au début des années 90. La première expérience entrepreneuriale a été une coopérative de boulangerie, ouverte en partenariat avec Lev Kvetnoi. Puis les jeunes hommes d’affaires ont pris une nouvelle direction en ouvrant une société de vente de composants informatiques et d’assemblage de matériel informatique.

Les premiers projets commerciaux de Skoch et Kvetnoi se sont avérés assez fructueux. Le profit reçu était suffisant pour créer une entreprise dans l’industrie pétrolière et gazière. Les partenaires ont ouvert une entreprise qui se consacrait au traitement et à la vente de produits pétroliers via un réseau de leurs propres stations-service.

La prochaine étape de la carrière commerciale de Skoch a été la société Interfin, dans laquelle il a investi les fonds gagnés plus tôt en 1995 avec un partenaire. L’entreprise, qui a d’abord travaillé dans le secteur financier, a rapidement commencé à acquérir des actifs dans l’industrie sidérurgique. Parmi eux figurent les actions des plus grandes entreprises de la région de Belgorod – l’usine d’extraction et de traitement électrométallurgiques d’Oskol et Lebedinsky GOK. Après cela, Interfin a été transformé à la holding Metalloinvest.

En 1999, Andreï Vladimirovich a été nommé directeur général adjoint du Lebedinsky GOK en tant que représentant de la société mère. Cependant, à cette époque, l’intérêt pour les affaires s’est estompé: Andreï Skoch a activement développé sa fondation caritative et a aidé des milliers d’habitants de la région de Belgorod, qui en décembre 1999 l’ont élu député à la Douma d’État (54% des voix) .

Andreï Skoch a transféré sa part dans l’entreprise à son père, Vladimir Skoch, qui, à son tour, a confié les actions à la direction de Metalloinvest.

Député de cinq convocations

Les habitants de la région de Belgorod ont voté cinq fois pour Andreï Vladimirovich Skoch: en 1999, 2003, 2007, 2011 et 2016. Il travaille en étroite collaboration avec la population de la région, se penche sur les problèmes et contribue à leur résolution. Environ 1 500 personnes se tournent vers lui chaque année avec des demandes d’aide.

Andreï Vladimirovich Skoch

Pour son travail actif à la chambre basse du parlement Andreï Skoch a reçu à plusieurs reprises des diplômes et des remerciements au nom du président de la Douma d’État et du président de la Fédération de Russie. Pendant 22 ans, il a participé à l’élaboration de près de deux cents projets et initiatives législatives, ainsi qu’à des modifications d’actes juridiques réglementaires.

Parmi les initiatives législatives élaborées avec la participation directe du député :

  • amendements à 44 lois fédérales concernant l’achat de médicaments essentiels;
  • amendements à la loi « Sur l’éducation», permettant aux Ruses handicapés d’étudier dans les universités et les établissements d’enseignement secondaire spécialisés sur une base budgétaire si, pour des raisons de santé, ils ne peuvent pas travailler dans leur spécialité acquise précédemment ;
  • élaboration du loi “Sur l’amnistie de la Datcha”, qui permet de formaliser les droits immobiliers de banlieue de manière simplifiée.

Pour des succès de travail importants et des activités sociales actives, le député a reçu l’Ordre du Mérite de la Patrie, degré IV.

Le travail de charité

Depuis 1996, la Fondation «Génération», fondée par un parlementaire, a alloué un total de plus de 15 milliards de roubles pour la mise en œuvre de projets caritatifs et un soutien ciblé aux habitants de la région de Belgorod.

La Foundation caritative de Sckoch a été fondée pour aider les enfants atteints de maladies graves. Bientôt les activités de la «Génération» se sont développées. Ainsi, les projets suivants ont été mis en œuvre dans la Région de Belgorod avec les fonds d’une organisation humanitaire:

  • des stations feldsher-obstétriques ont été construites dans 29 localités de 2015 à 2019;
  • 206 autobus scolaires et 130 ambulances ont été achetés ;
  • 550 unités de machines et d’équipements pour les hôpitaux et les centres médicaux ont été achetées;
  • un centre ophtalmologique a été construit;
  • 1115 voitures pour les familles avec de nombreux enfants ont été remises;
  • Depuis 2017, 60 aires de jeux pour enfants et sportives ont été installées dans 12 quartiers de la ville.

Rien qu’en 2020, la Fondation de Skoch a alloué plus de 2,3 milliards de roubles pour la construction et la réparation d’infrastructures sociales.

En 2019, le projet éducatif Andreï Skoch la «Foundation du savoir» a été lancé, grâce auquel les habitants de Belgorod et les habitants de la région ont eu l’opportunité d’apprendre de nouvelles spécialités. Aujourd’hui, il compte 8 cours gratuits.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.