16 jeunes Ukrainiens effectuent leur rentrée scolaire dans une petite commune près de Lyon



« Il est clair qu’on va ouvrir le restaurant scolaire à tous ces enfants », confiait dès le 3 mars Raphaël Ibanez, maire de Saint-Pierre-de-Chandieu (Rhône), juste après l’arrivée ce matin-là de 49 réfugiés ukrainiens. Sa petite commune de 4.800 habitants, très mobilisée en raison d’un lien historique avec l’école de danse Veseli Cherevychky de Lviv ( Ukraine), ouvre en effet à partir de ce lundi son collège et ses écoles aux jeunes Ukrainiens.

Comme l’annonce Le Progrès, 16 d’entre eux viennent d’effectuer leur rentrée scolaire. « L’objectif est de les scolariser le plus rapidement possible, indique Yoann Adler, inspecteur de circonscription. On va les accueillir ensemble, de manière à évaluer leurs compétences, pour qu’ils puissent être redirigés vers un établissement adapté à leur âge. C’est une prise de connaissances, une évaluation générale, sans pression. »

Les élèves, âgés de 9 à 17 ans, ont pris place dans une salle réaménagée de l’école maternelle Louise-Michel de Saint-Pierre-de-Chandieu. Une institutrice franco-ukrainienne, à la retraite dans cette commune située à 25 km de Lyon, va les accompagner. Selon Raphaël Ibanez, certains de ces élèves pourraient intégrer dès la semaine prochaine le collège Charles-de-Gaulle à Saint-Pierre-de-Chandieu, ainsi que le lycée Condorcet de Saint-Priest.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.